ABC culinaire de la rando automnale

Le mois de novembre est arrivé, et avec lui, cette drôle de sensation d’entre deux saisons. Certains attendent la neige avec impatience alors que d’autres vivent déjà une petite nostalgie d’un été résolument derrière nous. Qu’à cela ne tienne, on sort nos bottes de pluie, nos gants magiques et nos «tites-laines», direction la nature pour tirer le meilleur parti de ce qu’elle a à offrir. Et, question de maximiser votre expérience, nous vous proposons quelques astuces de foodies afin de partir à l’aventure la tête et l’estomac tranquilles.

Le mois de novembre est arrivé, et avec lui, cette drôle de sensation d’entre deux saisons. Certains attendent la neige avec impatience alors que d’autres vivent déjà une petite nostalgie d’un été résolument derrière nous. Qu’à cela ne tienne, on sort nos bottes de pluie, nos gants magiques et nos «tites-laines», direction la nature pour tirer le meilleur parti de ce qu’elle a à offrir. Et, question de maximiser votre expérience, nous vous proposons quelques astuces de foodies afin de partir à l’aventure la tête et l’estomac tranquilles.

Pensez hydratation

Peu importe la température, il est très important de rester hydraté tout au long de votre activité. Comment faire ? Amenez-vous de l’eau, évidemment, mais pensez aussi aux breuvages plaisir. Par exemple, un bon thermos de café, de thé ou de chocolat chaud vous rendra heureux par temps frais alors qu’une boisson énergisante rafraîchissante vous fournira le petit «boost» d’énergie nécessaire pour gravir les plus hauts sommets et qu’un délicieux bouillon de poulet vous apportera réconfort et hydratation. D’une pierre deux coups. De plus, certains aliments sont naturellement riches en eau. On pense ici à la majorité des fruits et des légumes, mais aussi aux potages et smoothies. L’idée derrière tout cela: boire avant de ressentir la soif. 

Pensez énergie

En plein air, on bouge et on combat les intempéries, on dépense donc beaucoup d’énergie. Pensez donc à refaire le plein adéquatement avec des collations nourrissantes. On pense à des aliments concentrés en énergie tels que les noix, les fruits séchés, les protéines et les grains entiers. Ensuite, on combine ces aliments pour créer les meilleures collations. Prenez l’exemple de nos bonnes boules d’énergie à base de dattes, flocons d’avoine, canneberges, graines de chia et brisures de chocolat. Pour plus d’inspiration, consultez les autres recettes sur notre site. Nos muffins gâteau au fromage aux fraises vous feront saliver. Crudités avec trempette, oeufs cuits durs et trail mix maison sont également tous de bonnes options. Alors, on profite de la prochaine journée grise pour cuisiner nos recettes préférées. Vous aurez vos collations favorites prêtes pour toute occasion. Si vous n’avez pas le temps de les faire vous-même, passez nous voir dans un Subtil près de chez vous.

Pensez résistance

Dans votre sac à dos, vos collations seront transportées avec tout le reste de votre matériel et seront brassées et comprimées au rythme de vos mouvements. Ainsi, quand vous préparerez vos collations, pensez à l’aspect résistance. Par exemple, les boules d’énergie sont plus compactes et faciles à transporter que les barres. On priorise également les fruits et légumes fermes comme les pommes, les carottes et les agrumes. Si vous apportez des aliments plus fragiles, protégez-les dans des plats hermétiques incassables.

Pensez gestion des déchets

Ce que vous amènerez, vous devrez le ramener. En tant qu’aventurier responsable, on pense donc à la gestion de nos déchets. On apporte un petit sac poubelle et on minimise les emballages. Faire ses collations soi-même est un moyen efficace de réduire la quantité de déchets à traîner.